Etudier en France

 

 Tout savoir sur vos études en France

 

23
Nov,2020
17 universités ont dit non à la hausse des frais de scolarité des étudiants extra-européens
17 universités ont dit non à la hausse des frais de scolarité des étudiants extra-européens 1

Vous recherchez une formation en France dès ce mois-ci dans un établissement public qui échappe à la nouvelle politique de hausse des frais de scolarité ? Studely vous répond.

Nous l’avons compris : plusieurs étudiants se sont angoissés quant à la concrétisation de leur projet d’études en France, suite à la nouvelle politique d’attractivité de l’enseignement supérieur français présentée par le premier ministre Edouard Philippe annonçant la hausse considérable des frais d’inscription dans les écoles publiques françaises.

A titre de rappel : si le coût d’une inscription en licence était de 170 € par an, il passerait à 2 770 €, celui d’une inscription au master (ou doctorat) passerait de 243 € (ou 380 €) à 3 770 €. Cette augmentation est applicable seulement aux étudiants extra-européens qui comptent poursuivre leurs études en France à partir de la rentrée de 2019.

Certains étudiants ont tellement paniqué qu’ils ont remis en question leur choix pour la France comme premier choix. Conscientes de l’importance de l’ouverture de l’enseignement supérieur français à l’international et de son excellence, plusieurs universités décident de ne pas appliquer cette hausse des frais de scolarité.

Voici une liste d’établissements qui pourront donc vous servir dans le cadre de votre recherche de votre formation en France : Nous vous avons donc concocté une liste regroupant toutes les universités qui se sont opposées à cette décision :

 

  1. Clermont-Auvergne
  2. Paris-Nanterre
  3. Aix-Marseille
  4. Toulouse Jean-Jaurès
  5. Lyon-II
  6. Rennes-II
  7. Angers
  8. Le Mans
  9. Tours
  10. Rennes-I
  11. Caen
  12. Rouen
  13. Strasbourg
  14. Lorraine
  15. École des hautes études en sciences sociales (EHESS)
  16. Paris-Sud
  17. Grenoble

https://www.facebook.com/StudelyFrance/La liste ne serait peut-être pas exhaustive : la ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche, Frédérique Vidal, vient de lancer une consultation sur le sujet, qui devrait s’achever fin février. Il est donc possible que d’autres universités rejoignent les précurseurs.

Envie d’en savoir plus ? Nous tacherons de vous communiquer la suite des événements dès que possible. Pour cela, suivez notre actualité sur Facebook.

Restez connectés !

dans la même rubrique

17 universités ont dit non à la hausse des frais de scolarité des étudiants extra-européens 2

Etudier en France

Refus du Visa relatif aux conditions de séjour : ne tombez pas dans le piège !

Vous êtes nombreux à vous poser pas mal de questions sur le Visa, et rien que le fait d’y penser, le sujet vous stresse. Il est donc fortement conseillé de s’informer sur les motifs de refus du Visa étudiant avant même que vous commenciez la constitution...

17 universités ont dit non à la hausse des frais de scolarité des étudiants extra-européens 3

Etudier en France

Motif 2 de refus du Visa étudiant : comment l’éviter ?

Le meilleur moyen d’éviter le refus du Visa étudiant, c’est de bien connaitre à l’avance, les motifs de ce dernier. Ils sont 7 au total, et nous allons nous focaliser sur un des motifs les plus fréquents : le motif 2 : « vous n’avez pas fourni la preuve...

previous arrow
next arrow
Slider

RESTEZ INFORMÉS

NEWSLETTER

[njwa_button id="220333"]

PLUS D’INFORMATIONS